Le tartuffe de Molière

Découvrez l'équipe de la Compagnie La Danse des Mots à travers la pièce de théâtre/spectacle

présenté par chacun.

 

 

 

Le Tartuffe de Molière

 

avec Michel Bouquet et Michel Fau

 mis en scène par Michel Fau

 

 

 

 

 

Il y a trois manières de s’approprier une pièce de théâtre :

D’abord la lire, en comprendre les raisons de son écriture puis assister à la représentation.

Ou bien ne rien faire et se laisser guider par une distribution au-dessus de tout soupçon dont les noms seuls déplacent les foules et assurent le succès.

Enfin, lire les critiques ; mais c’est s’engager sur un terrain délicat, où le regard et la pensée vont s’en trouver biaisés, détruisant la pure découverte. Peut-être vaut-il mieux alors éviter…

 

J’étais hier soir parmi le public de la première catégorie.

Relisant Le Tartuffe, à la fois par exigence personnelle, par amour de la musicalité géniale des mots chez Molière et par une curiosité légitime ( il y a si longtemps… !)  et imaginant Michel Bouquet (Orgon et non le rôle-titre !), je me plaisais à deviner la mise en scène (Michel Fau et le rôle-titre). A cet égard, n’est-ce pas là que réside aussi le plaisir de lire une pièce ?

 

Le rideau se lève : acte 1, scène 1, tous sont là ou presque car Tartuffe n’apparaît, et c’est une volonté de Molière, qu’au deuxième acte. Un Tartuffe, joué avec justesse dans l’hypocrisie du personnage. Un régal de créativité.

Il faut un temps, prêter attentivement l’oreille et l’œil (les costumes de Christian Lacroix sont splendides et le décor tout à fait adapté aux circonstances de la pièce) avant de découvrir l’atmosphère de la scène.

 

Puis, l’action est lancée, atteint sa « vitesse de croisière », rythmée, servie avec conviction, diction parfaite, professionnalisme et sincérité. Bien entendu, tout le monde surveille l’arrivée d’Orgon et de Tartuffe (ça, c’est pour le public de la deuxième catégorie, quoi que !). Orgon entre, c’est Michel Bouquet qu’on attend.

Il intériorise totalement son personnage par un phrasé que j’avais du mal à admettre au début, pesant chaque réplique, marquant des silences faisant presque craindre une défaillance. Mais rien de tout cela, au contraire : une adaptation parfaite malgré son âge (91 ans !) permet la vraie mesure du personnage d’Orgon.

 

 

 

 

 

Tous les magnifiques comédiens groupés autour de lui l’accompagnent, dans tous les sens du terme, jusqu’à la chute finale de Tartuffe.

 

J’ai aimé cette nouvelle lecture du Tartuffe car elle conserve le côté classique de l’interprétation (musique, costumes). Je crois qu’on doit respecter ainsi l’œuvre de Molière et cette mise en scène y parvient sans effets secondaires qui n’auraient rien apporté de plus.

 

Magnifique soirée, applaudie en « standing ovation », particulièrement quand les deux Michel paraissent seuls, main dans la main devant le rideau de scène baissé. J’avoue avoir versé une larme….

 

Guy Chouraki

 

https://www.portestmartin.com/spectacle/piece/le-tartuffe   ou   http://www.billetreduc.com/185435/evt.htm

 

 

Et une interview vidéo de Michel Bouquet ICI

 

 

 

 

 

Les réactions

  • Avatar
    Guy Chouraki

    Le 15/11/2017 à 09:12:39

    Merci pour cette publication. Quant aux vidéos (l'interview de Michel Bouquet à propos du Tartuffe et celle de Fabrice Lucchini et de l'art du comédien selon Michel Bouquet et sa vision de Molière), elles sont l'exacte vérité que bien modestement (et je pèse mes mots), nous, comédiens amateurs, nous recherchons. Quelle leçon à consommer sans modération.

Réagir


  • CAPTCHA

Restons en contact ;)

  • Inscrivez votre mail ici et recevez des nouvelles de la Compagnie La Danse des Mots : une façon simple de nous soutenir ;)



Pour nous trouver

Découvrez l'équipe

SCENES INSOLITES

THEATRE DANSE

THEATRE SEUL en SCENE

PROJECTION CONTEE

THEATRE à DEUX VOIX

SPECTACLE pour TOUT-PETITS

ATELIERS

Le SPECTACLE PREFERE de...

PIECE de THEATRE fondatrice de la Cie

DECOUVERTES - Osez la curiosité !

PAIEMENT en ligne sécurisé

En images (17)

Laissez-nous un p'tit mot après un spectacle :)

  • Derniers messages :

  • Magnifique spectacle de Guy Chouraki sur le thème du voyage. Un grand merci à lui et Laetitia pour ce moment d'émotion qui a captivé un public dont la plus jeune (11 ans) n'etait pas la moins fascinée...

    par christine Fassert
  • Je pense qu'il faut tirer notre chapeau à Isabel qui a à force de persévérance a donné vie à cette compagnie. Elle redonne tout son sens au mot "amateur": celui qui aime ce qu'il fait....

    par Olivier S.
  • Une compagnie de théâtre sympa, avec des gens sympas et talentueux. Au plaisir de vous revoir sur scène !

    par David P.
  • Aller sur le livre d'or →