Interview - Coulisses

"Fables de La Fontaine"

 

 

 

-----  INTERVIEW    -----

 

 

 

En 2016, "Les Fables" de La Fontaine avaient réuni un public ravi, un après-midi au Parc de Sceaux. Cette année, Guy Chouraki ré-ouvre le livre des fables comme on ouvre la boite aux souvenirs, et invite petits et grands à goûter ces histoires savoureuses...

 

 

Avant tout, quel est ton rôle au sein de la Compagnie La Danse des Mots ?

En 2011, Isabel m'avait proposé le rôle de Morgan dans la pièce "Spirales". Pour porter ce projet, une structure associative était indispensable : nous avons créé la Cie La Danse des Mots. Depuis la création de la compagnie, je suis donc à la fois secrétaire et comédien. Je suis notamment responsable de l'atelier théâtre.

 

 

Comment t'es venue l'idée de créer le spectacle "Fables de La Fontaine" ?

Je suis plutôt un classique, amoureux de la musicalité des mots, musicalité que l’on retrouve à la lecture de ces mêmes classiques que sont entre autres, Molière, Racine et Jean de la Fontaine.

Ayant proposé avec succès ces Fables dans le cadre de mes activités professionnelles, j’ai immédiatement pensé qu’elles pouvaient également avoir une place de choix au sein de notre Compagnie.

C’est une volonté de renouer avec des textes plus que connus pour certains d’entre eux, et moins pour d’autres, combien de fois appris dans le passé à l’école ou au lycée, et qui sont toujours d’actualité. Une volonté également de m’y frotter en tant qu’acteur, de leur donner une approche originale.

 

 

En quoi ta proposition diffère-t-elle des autres approches des Fables ?

Effectivement, les Fables ont été très souvent montées,  et pour tout public, de 7 à 77 ans comme dirait quelqu’un ! J’ai souhaité dans mon approche, sortir de l’interprétation classique, quelque peu stéréotypée voire caricaturale, pour aller vers une histoire racontée où les animaux apparaissent au public.

J’ai voulu également quitter la rythmique du vers, sans toutefois lui manquer le respect auquel elle a droit et voulue par la Fontaine. Comme le dit ce dernier, ces contes ont été puisés chez les hommes et mis en scène pour des animaux. Ce n’est pas aux animaux que parle la Fontaine, faut-il le rappeler !

Je propose au public des surprises visuelles et animées et un côté participatif afin qu’il redécouvre ces Fables (des moins connues aux plus connues) de manière ludique.  J’ai cherché cette difficulté qui consiste à faire qu’une fable si connue soit-elle apparaisse comme nouvelle aux yeux et aux oreilles du public. Une relecture en somme.

 

Et surtout, je ne veux jamais commencer une fable immédiatement sans un préambule.  Je veux donner du temps au public pour comprendre ce qui va se dire ou se passer, créer l’atmosphère de l’histoire avant l’histoire elle-même.

 

Comment as-tu travaillé ce spectacle ?

En fait, ce travail ressemble en tout point à celui de recherche auquel tout acteur s’astreint dès le début.

D’abord apprendre les textes et parallèlement réfléchir (comme le dit Michel Bouquet : l’acteur c’est d’abord la réflexion) aux situations proposées par la Fontaine à travers ses animaux et surtout pousser cette réflexion sur la morale de ces Fables : pourquoi la Fontaine a-t-il écrit "Le corbeau et le renard" ou "Les animaux malades de la peste" ?

Rien d’original finalement car ce travail est commun à tout texte. J’y rajouterai les répétitions et les trouvailles de mise en espace, de création des personnages-animaux que je porte, mais toujours dans l’idée d’une redécouverte pour le public. Je sais par exemple que lorsque je donnerai "La cigale et la fourmi", j’apercevrai certainement le murmure des lèvres  de ceux parmi le public qui tenteront de rappeler le souvenir de cette fable si souvent apprise et récitée (en mettant le ton !) sur les bancs de l’école.

 

Tu as une expérience du "Seul en Scène". Est-ce que cela t'a aidé pour cette création ?

Oui c’est vrai. Le « seul en scène » offre à la fois une liberté individuelle où la mise en scène est présente et une autonomie de créativité très large.

J’ai bénéficié de nombreuses expériences de « seul en scène » en effet pour préparer ces Fables. On pénètre dans un univers à explorer en solitaire, sans le retour d’un partenaire et le défi consiste à ne faire confiance qu’à soi-même. C’est un grand espace de liberté.

Pour les Fables, c’est identique : j’entre pour interpréter l’une d’entre elles et le spectateur devient un peu le voyeur de mon univers. Je sais qu’il est là, écoutant, observant et je dois satisfaire sa curiosité. Le public potentiel qui viendra assister à ces Fables, peut-être avec des idées préconçues, découvrira, tout du moins  je l’espère, une réinvention de ces textes.

 

La Compagnie propose aussi du "Théâtre à domicile"...

Que nous appelons les "Scènes insolites". Nous avons déjà eu l'occasion de le faire, effectivement, avec d'autres spectacles.

 

Donc, on peut recevoir le spectacle "Les Fables de La Fontaine" chez soi ?

Tout à fait, ce spectacle se prête bien à ce type de scène insolite ! Peu, voire pas de décor, convenant à un public familial...Le site de la compagnie consacre toute une partie à ce type de demande.

 

D'autres programmations à venir pour ces fables ?

Je l'espère ! Nous y travaillons. J'ai hâte !

 

En attendant, (re)découvrez l'univers du spectacle ICI

 

Réagir


  • CAPTCHA

Restons en contact ;)

  • Inscrivez votre mail ici et recevez des nouvelles de la Compagnie La Danse des Mots : une façon simple de nous soutenir ;)



Découvrez l'équipe

Pour nous trouver

SCENES INSOLITES

THEATRE à DEUX VOIX

SPECTACLE DANSE

THEATRE SEUL en SCENE

PROJECTION SPECTACLE

SPECTACLE pour TOUT-PETITS

STAGES

Le SPECTACLE PREFERE de...

PIECE de THEATRE fondatrice de la Cie

DECOUVERTES - Osez la curiosité !

PAIEMENT en ligne sécurisé

Laissez-nous un p'tit mot après un spectacle :)

  • Derniers messages :

  • Je pense qu'il faut tirer notre chapeau à Isabel qui a à force de persévérance a donné vie à cette compagnie. Elle redonne tout son sens au mot "amateur": celui qui aime ce qu'il fait....

    par Olivier S.
  • Une compagnie de théâtre sympa, avec des gens sympas et talentueux. Au plaisir de vous revoir sur scène !

    par David P.
  • Aller sur le livre d'or →